DE LA BILE À L’ENCRE

est le rite initiatique d’un jeune metteur en images.
est une tentative de montrer l’intimité silencieuse d’une grande gueule.
est né dans la rue.
est toujours écrit en majuscules car il est graffiti.
est un texte.
est un protocole vidéo.
est construit comme un cheval de bois.
est empirique.
est la bande-annonce d’un film qui n’a pas encore été tourné.
est une carte de visite.
est tatoué sur mon tibia droit.
est l’acte fondateur du Comité Défaite.

Quelque chose me pousse à écrire. Sur des feuilles de papier violentes, sur les murs, sur ma peau. Partout pour tous mais jamais avec le même nom. Cette écriture tout-terrain qui m’anime, cet amour des mots que le rap m’a transmis, la liberté que mon alias, mon blaze et mon graffiti me procurent, je veux les mettre à l’honneur. 49-Troie c’est le nom d’un cheval. Avec lui je trimballe mes images, mes outils et mes armes contre cette difficulté d’être qui me colle à la peau et je convie le public sur le chemin qui mène de la bile à l’encre. Le cri est intérieur et la tentative jaculatoire.


Maquette de projet réalisée dans le cadre de la FAI AR, formation supérieure d’art en espace public avec le soutien et l’aide de Pina Wood (Le loup qui digère), Ludovic Nobileau (X/tnt.), Lucas Étievant (Illusion Research Lab) et ma meute de complices.

@ Baloo (Le Comité Défaite) @ Baloo (Le Comité Défaite)

Photos : © Augustin Le Gall